Immersion

Immersion

La troupe se lance dans un tout nouveau projet, une création autour de trois œuvres de Shakespeare : Roméo et Juliette, Macbeth et Hamlet, mis en scène par Annabelle Zoubian.

Monter un nouveau spectacle c’est se lancer dans l’exploration d’un nouveau mystère. Cette fois-ci celui des œuvres de Shakespeare. C’est aussi accepter de tout recommencer, de ne plus rien savoir et d’être à nouveau un aveugle qui guide d’autres aveugles. Mais petit à petit le chemin s’ouvre et ce que l’on pressentait instinctivement remonte peu à peu à la conscience.

Hamlet, Macbeth, Roméo et Juliette. Trois œuvres immenses, tellement, qu’elles en sont parfois effrayantes. Mais je crois au fait que pour qu’une troupe grandisse, il faut se plonger dans les grandes œuvres, aller à l’école de Shakespeare comme le dit Ariane Mnouchkine. Puis tomber amoureux d’une œuvre, puis finalement trois et puis enfin de Juliette, d’Ophélie, de Lady Macbeth, de Roméo, d’Hamlet et de Macbeth.
Six êtres que j’ai toujours rêvé de rencontrer car je sais que ces figures ont des choses à nous révéler bien au-delà de leur propre histoire.
L’envie, aussi, de les confronter à quatre autres figures, échappées de mon imaginaire et inspirées par Shakespeare ainsi que de tout ce qui m’a, probablement, construit depuis l’enfance: Hécate, Suta, Yéraz et Asha. Elles n’existent que pour une seule question : est-ce que l’on peut réellement être maître de son destin ?

Je ne me serai jamais lancée dans l’aventure de ce nouveau spectacle sans la conviction d’avoir rencontré des actrices et des acteurs capables de donner chair et vie à toute la matière que peut offrir Shakespeare.
En cela, je suis très heureuse de pouvoir continuer à travailler avec Amélie Bisson, Romane Bonnardin, Thomas Corcessin, Sydney Gybely, Léo Nivet, Lula Paris, Rudy Pimbonnet et d’agrandir la troupe avec une nouvelle actrice Sarah Boulnois et deux nouveaux acteurs Antoine Aubert et Ferdinand Mochot ainsi qu’avec le regard de Jules Pradels comme assistant metteur en scène.

Photos : travail de création et de maquettes autour des œuvres, lors de la première résidence du projet début mars 2022.